Moritz Seubert (Oberamtmann)

Moritz Seubert (* 9. Februar 1852 in Karlsruhe; † 29. November 1905 in Tübingen) war ein deutscher Verwaltungs- und Ministerialbeamter.

Moritz Seubert

Chile Home PINILLA 9 Jerseys

Chile Home PINILLA 9 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, Sohn des Botanikers Moritz August Seubert, nahm als kriegsfreiwilliger Abiturient am Deutsch-Französischen Krieg teil. Anschließend studierte er Rechtswissenschaften an der Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg und der Eberhard Karls Universität Tübingen. 1872 wurde er Mitglied des Corps Suevia Heidelberg. Nach dem Studium trat er in den badischen Staatsdienst ein. 1880 wurde er Amtmann beim Bezirksamt Lörrach, später beim Bezirksamt Konstanz und 1885 beim Bezirksamt Mannheim. 1886 wurde er Regierungsrat beim badischen Oberschulrat funny soccer t shirts. 1888 wurde er zum Oberamtmann und Amtsvorstand des Bezirksamts Säckingen ernannt. 1891 wechselte er als Amtsvorstand zum Bezirksamt Müllheim, 1893 zum Bezirksamt Achern und 1896 zum Bezirksamt Donaueschingen. 1899 wurde er als Ministerialrat in das badische Innenministerium berufen. 1900 wurde er zudem Mitglied des Landesversicherungsamtes. In seinem Todesjahr 1905 wurde er zum Geheimen Oberregierungsrat ernannt.


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

Hallein (kommunhuvudort)

Hallein är en kommunhuvudort i Österrike. Den ligger i distriktet Politischer Bezirk Hallein och förbundslandet Salzburg, i den centrala delen av landet, 250 km väster om huvudstaden Wien. Hallein ligger 447 meter över havet och antalet invånare är 18 980.

Terrängen runt Hallein är varierad. Hallein ligger nere i en dal. Den högsta punkten i närheten är 1 309 meter över havet, 3,9 km söder om Hallein. Runt Hallein är det ganska tätbefolkat, med 83 invånare per kvadratkilometer.. Närmaste större samhälle är Salzburg, 13,5 km norr om Hallein. I trakten runt Hallein finns ovanligt många namngivna berg.

Omgivningarna runt Hallein är en mosaik av jordbruksmark och naturlig växtlighet. Inlandsklimat råder i trakten. Årsmedeltemperaturen i trakten är 7 °C. Den varmaste månaden är juli, då medeltemperaturen är 18&nbsp football goalie gloves;°C, och den kallaste är januari, med -6 °C. Genomsnittlig årsnederbörd är 1 894 millimeter. Den regnigaste månaden är augusti, med i genomsnitt 234 mm nederbörd roma football shirt, och den torraste är mars, med 91 mm nederbörd.


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

The Elder Scrolls

The Elder Scrolls (ofte forkortet til TES) er en serie rollespill utviklet av Bethesda Softworks. Serien består først og fremst av fem spill. Det finnes også sideløpere til hovedserien som ikke nødvendigvis er virkelige rollespill, men som foregår i den samme fantasiverden, på kontinentet «Tamriel».

De fem hovedspillene (Arena, Daggerfall, Morrowind, Oblivion og Skyrim) kjennetegnes ofte ved at de er ekstremt ikke-lineære large reusable water bottles, og at spilleren dermed har svært store friheter innenfor det å styre sin egen karakter. Det tilgjengelige landskapet er i tillegg kjent for å være enormt, spesielt i Daggerfall, der arealet er blitt anslått til å være dobbelt så stort som Storbritannia sitt.

De to første spillene i serien – Arena og Daggerfall – kan lastes ned fritt fra Bethesdas nettsted. Frigivelsene var for å markere Elder Scrolls-seriens 10- og 15-årsjubileum i henholdsvis 2004 og 2009.

Det femte og nyeste spillet i serien, Skyrim, ble lansert 11. november 2011.

Arena&nbsp red and striped football socks;• Daggerfall • Morrowind (Tribunal • Bloodmoon) • Oblivion (Knights of the Nine • Shivering Isles) Battlespire • Redguard • Travels • Oblivion Mobile • Skyrim


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

Aaron Johnson (cestista 1988)

Aaron Westley Johnson (Chicago, 27 ottobre 1988) è un cestista statunitense glass bottles, che gioca come playmaker.

Dopo non essere stato selezionato da alcuna squadra al draft NBA del 2011, oltrepassa l’oceano e viene ingaggiato dalla Domotecnica Ostuni. Sotto la guida dell’allenatore Franco Marcelletti Johnson gioca una stagione mantenendo 14,1 punti 2,6 rimbalzi e 4,6 assist di media a partita nella regular season. Ai playoff segna 22 toothpaste dispenser price,3 punti di media ma non riesce ad evitare l’eliminazione della propria squadra contro la New Basket Brindisi, poi promossa in Serie A.

Nel luglio del 2012 viene acquistato dalla Vanoli Cremona con contratto annuale. Al termine della stagione italiana torna negli Stati Uniti in NBA D-League, vestendo la maglia dei Bakersfield Jam, e nel gennaio 2014 viene ingaggiato dalla Reyer Venezia Mestre con un contratto fino alla fine della stagione.

Nell’estate 2014 Johnson firma un contratto annuale con i finlandesi dei Nilan Bisons, squadra militante in VTB League


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

Keep ‘Em Flying

Keep ‘Em Flying is a 1941 film starring the comedy team of Abbott and Costello. The film was the third service comedy based on the peacetime draft of 1940. The comedy team had appeared in two previous service comedies in 1941, before the United States entered the war: Buck Privates, released in January, and In the Navy, released in May. The film’s title is taken from the official motto of the U.S. Army Air Corps, some five months after it had been reformed into the USAAF.

Jinx Roberts (Dick Foran) is a stunt pilot and his assistants are Blackie (Bud Abbott) and Heathcliff (Lou Costello). All three are fired from the carnival and air show that they work for after a disagreement cloth shaver. Jinx decides that he should join the Army Air Corps, so they go to a nightclub to party one last time. While there Jinx falls for the club’s singer, Linda Joyce (Carol Bruce). Coincidentally, she becomes a USO hostess at the same Academy that Jinx and her brother Jimmy (Charles Lang) are enrolled at. It turns out that Jinx’s instructor, Craig Morrison (William Gargan), was his co-pilot on a commercial airplane years earlier, and the two still hold animosity for each other. Meanwhile, Blackie and Heathcliff join the Air Corps as ground crewman and fall in love with twin USO hostesses (Martha Raye in a dual role).

Jinx attempts to help Jimmy solo, nearly getting him killed. For his efforts, Jinx is hated by Linda for nearly killing her brother and is dishonorably discharged from the corps, along with his assistants Blackie and Heathcliff (who were discharged for their own mishaps). As they are leaving, Craig gets his parachute caught on the tail end of the plane that he just jumped out of. Jinx confiscates a plane and comes to his rescue. For his heroic actions, he is allowed back into the corps and gets back Linda.

Keep ‘Em Flying was filmed at the Cal-Aero school in Ontario, California from September 5-October 29, 1941 under the working title Up in the Air. Costello’s brother Pat Costello was used as Lou’s stunt double.

Although it was filmed after Ride ‘Em Cowboy, it was released first to coincide with the War Department’s Keep ‘Em Flying Week.

Reviews from critics were generally not as positive as those for previous Abbott and Costello films. Bosley Crowther of The New York Times found the “routine and sticky” plot overly intrusive on the duo’s antics and concluded that “As sustained entertainment … ‘Keep ‘Em Flying’ doesn’t heed its own advice. Too often it hits the ground with a dull, resounding plop.” Variety wrote: “‘Keep ‘Em Flying’ is the fourth release starring Abbott and Costello within a 10-month stretch. It indicates that the boys are appearing too often with their burlycue type of roustabout comedy to remain in public popularity for any length of time, unless new material is provided for their screen appearances. Too many of the numerous laugh routines displayed here are only slight variations of previous material, with resultant loss of audience reaction.” However, Film Daily reported: “Easily as good as before and maybe funnier, Abbott & Costello score again in another laugh-fest that’s primed for top grosses.” Harrison’s Reports wrote, “Here’s another Abbott and Costello picture that will set audiences roaring with laughter

United States Away MORRIS 9 Jerseys

United States Away MORRIS 9 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

.” John Mosher of The New Yorker called the film “a bit too usual. Many may even feel that the Costello squeal is getting feebler.”

One of the songs from the film, “Pig Foot Pete,” received a nomination for the Academy Award for Best Original Song. However, the Academy attributed the song to another Universal Pictures release, Hellzapoppin’, even though it was not used in that production.

It was re-released with Ride ‘Em Cowboy in 1949, and with Buck Privates in 1953.

This film has been released twice on DVD. The first time, on The Best of Abbott and Costello Volume One, on February 10, 2004, and again on October 28, 2008 as part of Abbott and Costello: The Complete Universal Pictures Collection.


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

Service de sécurité incendie de Montréal

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) est l’unique corps de sapeurs-pompiers professionnels de l’agglomération de Montréal. Le SIM, qui compte 67 casernes, est le deuxième plus grand service des incendies au Canada et le 7e en Amérique du Nord. Il offre le service de premiers répondants. Le numéro d’appel d’urgence est le 911. Il compte 2 855 employés, dont environ 2 430 pompiers. Il a fêté en 2013 son 150e anniversaire.

En 1734 a été créé le premier département de pompiers volontaires. À la fin du XVIIIe siècle ont été formés des « Fire Clubs » avec le soutien financier des commerçants. Ils ont été remplacés en 1829 par la « Société du feu ». En 1841, le premier chef de feu permanent a été choisi par le Conseil de ville afin de mieux coordonner la Société. En 1863, la structure de base du service des incendies de la Ville de Montréal est mise en place. Les véhicules à moteur remplacent les chevaux à partir de 1911. En 2002, 27 municipalités fusionnent avec Montréal et les 22 services d’incendie de banlieue sont intégrées au service des incendies de Montréal qui adopte son nom actuel. Lorsqu’en 2006 toothpaste dispenser singapore, certaines municipalités de banlieue ont été en partie reconstituées, les services communs à toutes les municipalités, dont le service de sécurité incendie, ont été placés sous l’autorité de l’agglomération de Montréal, créée à ce moment.

Les risques d’incendie étaient présents dès la fondation de Ville-Marie en 1642. Les constructions en bois étaient la proie des flammes aux grandes chaleurs de l’été ou aux froids extrêmes de l’hiver quand une étincelle bondissait hors du foyer. De plus, certains Iroquois, considérant les Français comme des ennemis, mettaient, par surprise, le feu à leurs maisons.

À partir de 1678, les habitants étaient tenus, au son du tocsin, d’accourir à un point de ralliement, la première église Notre-Dame, où une armoire contenait des seaux, des gaffes, des pelles et des sacs de sable. Ils se rendaient ensuite au lieu de l’incendie et formaient une longue chaîne humaine où se relayaient seaux vides et seaux pleins d’eau tirée d’un puits, du fleuve ou de la rivière Saint-Martin qui coulait au nord. Pour arrêter la progression de l’incendie, les charpentiers démolissaient les maisons à l’aide de haches et de gaffes.

Un incendie majeur a lieu le vers 19 heures, alors que la petite ville de Montréal ne compte que 5 000 habitants. L’incendie aurait pris naissance dans le grenier de madame de Francheville, rue Saint-Paul. Poussé par un fort vent, le feu se propage rapidement aux bâtiments avoisinants, incendiant en trois heures, 46 maisons de la rue Saint-Paul, l’Hôtel-Dieu qui venait d’être reconstruit, et jette à la rue plusieurs centaines de personnes.

Sous le régime anglais, des marchands anglais se regroupent, sous forme d’associations appelées « Fire Clubs » afin de s’entraider en cas d’incendies. Ceux-ci s’offrent une aide mutuelle réservée uniquement aux membres du groupe. Au début du XIXe siècle, en plus des efforts déployés par les citoyens en général, des volontaires deviennent responsables du fonctionnement des pompes. Ils sont, en quelque sorte, les premiers pompiers montréalais. En 1829, suite aux rivalités entre quelques associations de pompiers volontaires, une loi provinciale mène à la création d’une première compagnie officielle de volontaires formée pour lutter contre les incendies : la « Société du feu ».

Le Service de la prévention des incendies de la Ville de Montréal est créé en 1841 sous le nom du Département du feu, en vertu du règlement 31 adopté le 3 juin 1841 par le conseil de la Ville de Montréal. Joseph Russell Bronsdon, le chef permanent de la Brigade des incendies de Montréal, est le premier salarié du service des incendies. En 1848, lors d’une restructuration, le département du feu passe sous le contrôle et la direction du Comité du feu. Le département est composé de 284 pompiers volontaires. Du lot, seul l’ingénieur en chef est engagé à plein temps.

Le soir du , l’édifice du marché Sainte-Anne qui loge le Parlement du Canada-Uni est incendié par des émeutiers alors que les députés sont en session.

L’année 1852 est la plus terrible de l’histoire concernant les incendies à Montréal. Plusieurs incendies majeurs ont lieu au cours de l’année et qui ravagent au passage la maison de Paul de Chomedey, le premier séminaire des jésuites bottle holder belt, le diocèse de Montréal, le palais épiscopal, la distillerie de la famille Molson et plus de 810 autres maisons. Près de 15 000 personnes perdent leur foyer soit le cinquième de la population de Montréal alors. Près de 25 pâtés de maisons furent anéantis.

En 1863, la structure de base du service des incendies de la Ville de Montréal est mise en place alors qu’un service centralisé et permanent est organisé autour d’une équipe de salariés dont le travail officiel est la lutte contre les incendies. Alexander Bertram en est le premier chef. Cette même année, on inaugure la caserne centrale qui se trouve au coin des rues Cheneville et Craig et on introduit le système des alarmes. En ce qui conserve la vision du service, il s’agit là d’une modification majeure. Avant 1863, les casernes avaient une fonction strictement utilitaire. Mais lors de la construction de la caserne no 1, on recourt à des architectes. Ce précédent devient une tradition qui donnera aux casernes une architecture pittoresque.

Les années 1870 marquent une nouvelle phase de croissance où la pompe à vapeur fait son apparition. Mais ces changements positifs amenés par les développements technologiques n’empêchent pas la pire tragédie en termes de pertes humaines de l’histoire de Montréal. En 1890, l’incendie de l’Asile Saint-Jean-de-Dieu coûte la vie à plus de 100 patients.

Le Service d’incendie de Montréal.

En 1911, on introduit la voiture motorisée dans le service. Le maire Médéric Martin est contre l’idée. Le chef Joseph Tremblay doit donc prouver dès le lendemain toute la puissance et la supériorité des fourgons automobiles, en pleine tempête de neige. Cependant, il faut attendre le 31 janvier 1936 pour voir le remplacement définitif des chevaux au service par des «fourgons-automobiles». On prévoit faire des économies d’au moins 10 000 $ par année.

En 1933, on inaugure l’actuel quartier général du 4040, avenue du Parc qui s’appelle alors la « centrale d’alarmes ». Sa construction a coûté 805 350 $. Ce n’est qu’en 1937 que la centrale d’alarmes et le quartier général des incendies occupent tous deux le 4040, avenue du Parc.

Le SIM inaugure un Bureau de Prévention des incendies en 1912 sous la supervision de Jean Naud. En 1918, l’Union des pompiers de Montréal est créée en raison de la situation économique difficile des pompiers et de conditions de travail précaires. Une grève de 33 heures mène à la réduction des heures de travail de 141 à 84 heures semaine.

Le Québec est scandalisé par la mort de 78 enfants des suites de l’incendie du Laurier Palace, le 9 janvier 1927. Plusieurs commissions d’enquêtes se concluent sur une inculpation criminelle des propriétaires du théâtre Laurier Palace.

En 1946, le département des incendies innove en se dotant d’un système de radiotéléphone à triple direction qui permet d’obtenir sur les lieux des rapports sur les développements au cours d’incendies graves. Le directeur Raymond Paré souhaite également améliorer la formation et institue un programme d’instructions qui permet de rehausser le niveau général de compétence

New Yorkbulls Away ANY NAME 00 Jerseys

New Yorkbulls Away ANY NAME 00 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Dans ce qu’on appelle le système Paré, la réussite d’examen permet les promotions.

La Révolution tranquille a aussi son impact sur le SIM. La sécurité publique ne doit plus mettre en danger la sécurité des pompiers. En 1974, une grève d’une fin de semaine donne lieu à un violent bras de fer entre l’Association des pompiers de Montréal et l’administration du maire Jean Drapeau. Connue sous le nom de « week-end rouge », cette grève est le théâtre d’intenses négociations alors que pas moins de 18 incendies, dont 14 d’origine criminelle, commanderont une résolution rapide du conflit.

En 1979, le service retire définitivement du paysage urbain les boîtes rouges qui permettent de donner l’alerte au niveau de la rue. D’une part, parce que les demandes de secours sont maintenant transmisses dans une large proportion par téléphone et d’autre part, parce que le nombre de fausses alertes est préoccupant.

En 1986, un incendie spectaculaire ravage la tour à bureaux de la Place Alexis-Nihon. Les pertes seront évaluées à 100 millions de dollars sans pour autant faire aucune victime. Le service sera blâmé par la Cour d’appel du Québec pour certaines défaillances lors de l’opération .

Pendant la crise du verglas de 1998, le service assume un rôle majeur de coordonnateur.

En 2002, après la fusion des services d’incendie de l’île de Montréal, le nouveau service porte le nom de « Service de sécurité incendie de Montréal ».

En 2006, après un référendum, certaines municipalités de banlieue ont été en partie reconstituées. Pour les services généraux, tel le service de sécurité incendie, est créée une instance politique commune appelée « agglomération de Montréal ».

En 2010, le SIM, avec son Schéma de couverture de risque fait de la prévention l’une de ses pierres angulaires en ciblant les îlots à risque. Conséquemment, plusieurs actions sont prises, notamment la fermeture, la construction et la rénovation de casernes, ainsi que le déplacement de ressources pour maximiser l’efficacité au feu .

Le service fête son 150e anniversaire de fondation en 2013 et souligne l’évènement en mettant en lumière certains moments marquants de son histoire, notamment l’Incendie de l’hôtel de ville de Montréal, l’Incendie du Laurier Palace, l’Incendie du Blue Bird .

En 2017, les Jeux mondiaux des policiers et pompiers auraient pu avoir lieu à Montréal. La Ville de Montréal accordait le 16 janvier 2013 un soutien financier de 650 000 $ et un soutien en biens et services de 510 000$. Mais le 19 mars 2016, la Ville de Montréal se retire de l’organisation des Jeux, suite aux moyens de pression de ses pompiers à l’égard du non-respect de leur convention collective, sur la caisse de retraite des employés.

Dès 1734, l’intendant Gilles Hocquart ordonne une structure établie pour combattre le feu en se dotant d’équipement entreposé dans quelques endroits stratégiques pour permettre de mieux combattre le feu. Au milieu du XIXe, des marchands, assureurs et autres citoyens se regroupent pour former des compagnies. Mais c’est seulement à partir de 1863 que les casernes sont numérotées par un système qui existe encore aujourd’hui.

Devant la caserne 2, en 1890

Caserne 2, Île Sainte-Hélène

Le SIM compte 9 divisions opérationnelles qui couvrent le territoire de l’île de Montréal:

La majorité de la flotte actuelle se compose d’autopompes et d’échelles de marque E-one Cyclone et Spartan Gladiator. Quelques unités de marque Freightliner.

En 2010, le service rajeunit sa flotte de véhicules et se dote de 37 nouveaux véhicules, dont 5 camions-échelles, 4 embarcations de sauvetage nautique et 23 véhicules légers voués aux opérations et à la prévention.

Les équipements du SIM sont identifiés par un numéro correspondant à son type et à la caserne où il est assigné. Par exemple, le numéro d’une autopompe commence par 2 suivi du numéro de sa caserne (l’autopompe de la caserne 52 porterait le numéro 252). La deuxième autopompe d’une caserne porte le numéro 20 suivi du numéro de la caserne (par exemple : 2052). Le numéro d’une autopompe ayant une capacité de mousse a la lettre M avant le 2 ou le 20. Le numéro d’un camion-échelle commence par 4, celui d’un camion-échelle à panier attaché commence par 40, celui d’une plate-forme commence par 7, d’un véhicule léger de sauvetage par 5, d’un camion-citerne par 6, d’un véhicule de commandement ou de soutien par 8 ou 9, un véhicule lourd de sauvetage par 11, un abri par 14, une unité d’alimentation en air par 16, une remorque par 19 ou 21 et le véhicule du chef par 1.

Scène d’incendie dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie

Données tirées du Rapport des activités du SIM .

Incendie, Petite rue Saint-Jacques, 1888


Posted in Uncategorized and tagged , , by with no comments yet.

Hans Rudi Erdt

Hans Rudi Erdt (* 31. März 1883 in Benediktbeuern; † 24. Mai 1925 in Berlin an Tuberkulose) war Lithograf und Gebrauchsgrafiker und neben Ludwig Hohlwein, Lucian Bernhard, Ernst Deutsch-Dryden, Julius Gipkens, Julius Klinger und Paul Scheurich , Lucian Zabel einer der bedeutendsten Vertreter der deutschen Plakatkunst zwischen 1906 und 1918.

Nach einer Ausbildung zum Lithografen besuchte er in München einige Privatschulen und wurde anschließend Meisterschüler von Maximilian Dasio an der Münchener Kunstgewerbeschule. Seine ersten Plakate schuf er 1906. 1908 zog Erdt nach Berlin, wo er sogleich zur Gruppe der für die Druckerei Hollerbaum und Schmidt tätigen Plakatkünstler Bernhard, Klinger, Scheurich, Gipkens und Deutsch stieß. Hier entwarf er seine eindrucksvollen Plakate unter anderem für die Zigarettenfirmen Manoli und Problem. 1911 schuf er für die Firma Opel sein vielleicht bedeutendstes Plakat. Während des ersten Weltkrieges zeichnete er zahlreiche politische Plakate, unter anderem zu Propagandafilmen der deutschen Heeresleitung fabric sweater.

Ein wichtiger Auftraggeber für Erdt waren die Zigarettenfirmen Batschari in Baden-Baden wholesale soccer equipment, und Mahala-Problem-Cigarettes für die er Inserate – veröffentlicht zum Beispiel in der Zeitschrift Jugend – aber auch Plakate entwarf biro meat tenderizer. Ein etwa 1915 von Erdt veröffentlichter Katalog seiner Arbeitsproben dokumentiert viele Entwürfe für Batschari. Zugleich handelt es sich hierbei um die einzige monografische Veröffentlichung zu Erdt, die vor seinem frühen Tod 1925 erschienen ist.

Werbeplakat für den Scherl-Verlag goalkeeper clothing sale, 1915/16

Propagandaplakat

Werbe-Plakat 1919 für die Deutsche Luft-Reederei; „Kranich“ von Otto Firle


Posted in Uncategorized and tagged , , , by with no comments yet.

Raigarh State

Flag

Raigarh was a princely state in India at the time of the British Raj. The state was ruled by a Raj Gond dynasty.

Raigarh estate was founded in 1625. In 1911 Raigarh estate was recognized as a state. The state had an area of 3,848 square km and a population of 174,929 according to the 1901 census. The capital of state was city of Raigarh, which had a population of 6 official football jerseys,764 inhabitants in 1901.

The Rajas of Raigarh also owned the Estate of Bargarh and so held the title of Chief of Bargarh cheap retro football shirts. Around 1625, the Raja of Sambalpur, created Daryo Singh as Raja of Raigarh. However, under British, it became a princely state only in 1911, during the reign of Raja Bahadur Bhup Deo Singh.

Among the notable rulers of State were Deonath Singh, who assisted the British in the Mutiny of 1857. Other rulers were Raja Bahadur Bhup Deo Singh, Raja Chakradhar Singh. Chakradhar Singh is noted for his contributions to Kathak and Hindustani music, especially for founding of Raigarh Gharana

Real Madrid Club de Fútbol Away ILLARRA 24 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away ILLARRA 24 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. The last ruler was Lalit Kumar Singh, his son succeeded him to the throne of Raigarh and ruled briefly before the Raigarh State was merged into Union of India on December 14, 1947. The princely states of Jashpur, Raigarh, Sakti, Sarangarh and Udaipur were united later to form the Raigarh district in present Chhattisgarh.

Coordinates:


Posted in Uncategorized and tagged , , by with no comments yet.

Larry Cahan

Lawrence Louis Henry Cahan (né le à Fort William, dans la province de l’Ontario au Canada — mort le ) est un joueur canadien de hockey sur glace professionnel qui évoluait en position de défenseur.

Larry Cahan débute en 1949 son hockey junior dans sa ville natale avec les Hurricanes de Fort William avec lesquels il passe quatre saisons. En 1953, il fait ses débuts professionnels avec les Hornets de Pittsburgh de la Ligue américaine de hockey (souvent désignée par le sigle LAH) et termine la saison avec cent-soixante-dix-neuf minutes de pénalité, soit le plus grand total de la ligue. La saison suivante, il rejoint les Maple Leafs de Toronto de la Ligue nationale de hockey (souvent désignée par le sigle LNH) pour lesquels il joue un an et demi avant d’être réassigné aux Hornets. Acquis par les Rangers de New York lors du repêchage intraligue 1956, il passe un peu plus de deux saisons avec les Broadway blueshirts et finit l’exercice 1958-1959 dans les ligues mineures.

En 1959-1960 et 1960-1961, il joue pour les Canucks de Vancouver de la Western Hockey League (souvent désignée par le sigle WHL) et gagne deux nominations dans la seconde équipe d’étoiles puis dans la première, tandis que l’équipe remporte la Coupe du président de champions de la WHL en 1960. De retour avec les Rangers riddell football uniforms, il évolue quatre nouvelles saisons dans la ligue majeure, partageant son temps durant les deux dernières avec la LAH water in glass bottle. À partir de 1964, il retourne en WHL avec Vancouver et reçoit deux nouvelles nominations dans les seconde et première équipes d’étoiles en 1966 et 1967, accompagnant la seconde de la Coupe Hal Laycoe du meilleur défenseur de la ligue.

En 1967, la LNH double le nombre de ses franchises, passant de six à douze équipes. Au cours du repêchage d’expansion, Cahan est acquis par les Seals de la Californie, renommés Seals d’Oakland après le début de la saison. Le 13 janvier 1968, lors d’un déplacement chez les North Stars du Minnesota, il fait avec Ron Harris une mise en échec sur Bill Masterton. La collision projette en arrière l’attaquant des North Stars qui frappe sa tête contre la glace. Il décède deux jours plus tard, devenant le premier et seul joueur dans l’histoire de la LNH à succomber des conséquences directes de blessures subies lors d’une partie.

Durant l’été suivant, Cahan voit ses droits passés aux Canadiens de Montréal mais reste en Californie suivant une transaction avec les Kings de Los Angeles. Il évolue pendant trois ans avec sa nouvelle équipe, dont il devient le capitaine à partir de 1969, puis retourne en WHL en 1971. En 1972, une nouvelle ligue majeure voit le jour, l’Association mondiale de hockey (souvent désignée par le sigle AMH). Cahan signe avec les Cougars de Chicago, pour lesquels il assume les responsabilités de capitaine. En octobre 1973, il annonce qu’il se retire et devient dépisteur pour les Cougars.

En 1991, il est intronisé dans le temple de la renommée des sports de sa région natale, le Northwestern Ontario Sports Hall of Fame. Il décède le 25 juin 1992 à l’âge de cinquante-huit ans.


Posted in Uncategorized and tagged , by with no comments yet.

Wonder Boy III: The Dragon’s Trap

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) (voir l’aide à la rédaction) glass lined water bottle.

Wonder Boy III: The Dragon’s Trap (appelé Monster World II: Dragon no Wana au Japon) est un jeu vidéo de plate-forme dont le Gameplay est fortement orienté RPG, développé par Westone et édité par Sega sorti en 1989 sur Game Gear et Master System. Une version remaniée du jeu a aussi été édité par Hudson Soft sur PC Engine en 1991 aux États-Unis et au Japon, respectivement sous le nom de Dragon’s Curse et Adventure Island (sans lien avec la série du même nom en occident).

Il s’agit du quatrième épisode de la série Wonder Boy, du deuxième de la série Monster World et suite directe de Wonder Boy in Monster Land.

Après que le héros Book a battu le dragon robotisé, il est victime d’une malédiction : il est transformé en dragon (Lizard-Man). Il devra, au cours du jeu, subir différentes transformations (chacune lui conférant des habilités particulières) pour trouver la Salamander Cross et retrouver sa forme humaine.

L’aventure débute dans un village central à partir duquel les différents personnages qu’incarne le joueur pourront commencer leur quête grâce à leurs capacités propres. Le jeu est continu et n’est pas découpé en niveaux. La puissance des ennemis et des passages seulement franchissables par certains personnages sont les seuls éléments qui structurent l’aventure.

Le personnage possède trois caractéristiques qui donnent une touche de RPG à ce jeu de plateformes :

Ces trois caractéristiques dépendent de la forme du héros, de son équipement et des pierres de charme qu’il possède.

Reconnu comme l’un des tout meilleurs jeux de la Master System[réf modern glass water bottle. souhaitée], ce jeu a une faible durée de vie, les joueurs confirmés ne mettront que 4 h au maximum pour le finir.

Il est possible d’acheter des épées, des boucliers et des armures dans les différentes boutiques qui parsèment le jeu. Leur prix varie de quelques pièces d’or à plusieurs milliers pour les plus chers. Les marchands sont plutôt difficiles et n’accepteront de vendre qu’à partir d’un certain seuil de charisme (CP).

Il est nécessaire de revenir dans des zones déjà explorées mais sous une autre forme pour se procurer l’ensemble de l’équipement.

Thunder Saber : Cette arme permet de détruire certains blocs (couleur marron, unis). Certains de ces blocs contiennent de l’or, des objets, ou des “?” (ouvrant des portes secrètes).

Magical Saber : Cette arme permet de créer des blocs destructibles sur une étoile affichée sur un mur. Il sert aussi à devenir invisible après une sortie “Exit”.

Lucky Sword : Cette arme augmente considérablement l’or laissé par les monstres.

Samurai Armor : Cette armure augmente la probabilité que les monstres laissent un objet.

Dragon Mail : Cette armure permet de se déplacer dans la lave sans dommage.

Prince Armor : Cette armure augmente la probabilité que les monstres laissent des cœurs.

Hades Armor : Cette armure rend le plein de points de vie lorsque son utilisateur doit normalement mourir. Cependant, une fois son pouvoir utilisé, elle disparaît (on peut la racheter chez un marchand goalie uniform soccer, ou la trouver de nouveau sur un monstre).

Hades Armor + Heavenly Shield : Grâce à cette combinaison, le joueur voit sa vie restituée au maximum à chaque fois qu’il devrait mourir. Cependant, s’il souhaite changer d’équipement, l’Hades Armor aura disparu de son inventaire à la première “résurrection”.

Dans la cartouche d’origine, la sauvegarde de la progression n’est pas possible. On peut obtenir auprès d’un personnage non joueur un mot de passe qui permet de poursuivre le jeu, le cas échéant, avec les mêmes statistiques. Ce système de récupération de la progression par codes permet aussi l’utilisation de nombreux codes secrets par exemple le code : WE5T ONE. Code avec tout l’équipement : 3YGU PYZ ZY7K NRR.

Il est possible de provoquer un court circuit avec un tournevis entre les pattes d’un microcontrôleur PIC de la Master System I démontée, pour une reconversion de la “Master System” en “SG-1000 Mark II” version Japonaise. Un autre titre que la page d’accueil habituellement de “Wonder Boy III” avec le château à côté à la place du titre “Monster World II” avec un éclair sur le “II”. Mais le jeu ne change absolument pas.

Dragon’s Curse a été réédité en 2007 sur la Console virtuelle de la Wii, suivi du jeu original sorti seulement quelques mois après la vente de Dragon Curse


Posted in Uncategorized and tagged , , by with no comments yet.

Kelme Outlet | Le Coq Sport Outlet

kelme paul frank outlet new balance outlet bogner outlet le coq sportif outlet brand bags cheap bags sale bags online